Notre sélection de la semaine : Victoria de Sebastian Schipper (et quelques autres)

Sensation de la Berlinale 2015 où il a reçu le prix du Public, Victoria nous emporte dans l’euphorie et la déliquescence d’une nuit blanche berlinoise. Le film commence comme une fin de soirée ordinaire. Une expatriée espagnole, éraflée, embarquée naturellement par de vrais Berlinois, amis d’enfance originaires de Berlin Est, dans un tourbillon nocturne. En résulte une oeuvre sensorielle, immersive, et l’affirmation d’un cinéma puissant et sauvage.

Déformation professionnelle, on ne pourra s’empêcher de vous proposer quelques recommandations pour poursuivre sur cette lancée : Cours, Lola, Cours, de Tom Tykwer, réalisateur et complice artistique de Sebastian Schipper qu’il a notamment dirigé dans plusieurs de ses films. Berlin, des gangsters, du suspense, et un traitement atypique du temps, certes un film un peu vieilli mais qui reste culte outre-Rhin.

Victoria nous a époustouflés par son plan-séquence de 2h13, prouesse technique ahurissante et nécessaire à ce film qu’on dit déjà manifeste d’une génération, ce n’est donc pas anodin que le premier nom apparaissant au générique soit celui du cadreur : Sturla Brandth Grøvlen. Dans un tout autre style on vous propose alors de visionner L’Arche Russe d’Alexandre Sokourov, qui détenait jusqu’alors, avec virtuosité, le record du plus long séquence de l’histoire du cinéma.

Mais vous pouvez aussi aller voir :

Jimmy, lui, vous conseille Haramiste, un moyen métrage d’Antoine Desrosière, prix du public au dernier festival Côté Court de Pantin. Un portrait décomplexé et très drôle de deux sœurs tiraillées entre naissance du désir et dogme religieux. Diffusé uniquement dans une poignée de salles, le film est également visible jusqu’à vendredi sur Arte +7.

057900-000-A_ks-schleierhaftesspiel_03-1433472456238

Maguelonne vous recommande cette semaine Love & Mercy, une plongée dans la vie du Beach Boy Brian Wilson. Un portrait touchant et intime, qui nous laisse autant apprécier les épreuves qu’il a traversées que son incroyable créativité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s