Le cinéma grec à l’honneur

L’actualité a braqué nos regards sur la Grèce, profitons-en pour redécouvrir le cinéma méconnu de ce pays.

Impossible de parler du cinéma grec sans évoquer Theo Angelopoulos, figure phare du septième art hellène, à la filmographie remarquable, souvent hermétique. Difficile de recommander un de ses longs-métrages plutôt qu’un autre : on vous les conseille tous !

En 2009, Yórgos Lánthimos nous avait stupéfaits avec Canine (prix Un certain regard à Cannes), histoire complètement décalée et confinant à l’absurde d’une famille vivant recluse, dont les enfants élevés étrangement par leurs parents ignorent tout du monde extérieur…

Plus récemment, le parcours de deux frères à la recherche du père qui les a abandonnés nous avait touché dans Xenia de Pános H. Koútras (réalisateur de L’Attaque de la moussaka géante, dont Léontine parlait ici). Le film est l’occasion de montrer une Grèce en crise et son rapport douloureux à l’immigration.

GiantDido2

Sur le thème de la crise, on vous renvoie à Indignados de Tony Gatlif, documentaire mêlé de fiction sur le mouvement des Indignés qui a traversé l’Europe, ou à Mémoire d’un saccage de Fernando Ezequiel Solanas, documentaire sur la crise Argentine. Enfin, vous pouvez vous reporter au documentaire La dette, une spirale infernale réalisé par Laure Delesalle et diffusé demain soir sur LCP.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s