Notre sélection de la semaine : Que Viva Eisenstein ! de Peter Greenaway (et quelques autres)

C’est un opéra, un tableau, un excès. C’est le récit fou de l’année passée par Sergueï Eisenstein à Guanajuato pour réaliser Que viva Mexico !, œuvre maudite que le cinéaste ne put jamais finir et dont les seules versions connues furent montées après sa mort.

C’est aussi un film de Peter Greenaway. Alors ça n’évite aucune extravagance. Ça avance vite, ça fonce même, ça parle beaucoup. Il est question d’Eros, de Thanatos, d’outrance et de trivialité. De bites, d’art et d’amour.

Bref, c’est notre conseil de la semaine. Excessif, inventif et surtout très beau.

Et puis si vous aimez, on vous conseille Nymphomaniac de Lars Von Trier pour son aspect jusqu’au boutiste et son même refus des concessions et Saint Laurent de Bertrand Bonello, biopic atypique du célèbre couturier, pour son onirisme, son esthétisme et ses expérimentations formelles.

Mais vous pouvez aussi aller voir :

Jordan quant à lui vous conseille Daddy cool, premier film de la réalisatrice Maya Forbes dans lequel Mark Ruffalo incarne le rôle d’un père maniaco-dépressif en décalage chronique avec son monde. Ici les rires, les cris, les frustrations et les pleurs se mélangent en permanence mais toujours à bonne distance.

Si vous avez envie de dépaysement, Arthur vous recommande Difret, un drame éthiopien bouleversant, inspiré de faits réels.

Et, si vous cherchez un Gondry pas comme les autres, vous serez sans doute surpris comme Léontine par Microbe et Gasoil, tout en simplicité dans sa narration et dans sa réalisation, loin de la loufoquerie de ses films précédents.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s