Notre sélection de la semaine : Les mille et une nuits (et quelques autres)

Notre dernier coup de coeur, c’est Les Mille et une Nuits de Miguel Gomes. Non, il ne s’agit pas de l’adaptation du célèbre conte de Shéhérazade mais plutôt d’une libre interprétation de la forme du recueil persan pour mieux nous parler de la crise et de l’austérité au Portugal. N’ayez pas peur, oubliez les conférences de Macron et autres DSK et laissez-vous tenter par un peu de poésie. Le réalisateur, comme Shéhérazade, nous raconte ici des histoires pour sauver sa vie. Mélangeant documentaire et fiction, ce film nous conte des événements ancrés dans le réel en sublimant la crise par un vent de surréalisme. On se demandait à la sortie du premier volume si l’espoir face à la crise passait par un peu de légèreté. C’est aujourd’hui le deuxième volume de cette audacieuse trilogie qui sort sur les écrans, bien plus sombre et pessimiste. L’espoir est ici bien moins palpable.

On vous conseille tout d’abord de vous plonger dans la filmographie de ce réalisateur de génie, en commençant par Tabou, film d’amour adultère dans l’Afrique coloniale des années 1960, vraie merveille cinématographique pour laquelle Jimmy vous proposait déjà de vous lever du bon pied.

Si Les Mille et une Nuits vous ont plu, si Amarcord de Fellini fait partie de vos classiques, vous ne pourrez qu’exulter face au récit burlesque et autobiographique du chilien Alejandro Jodorowsky, La Danza de la Realidad. Le réalisateur y reconstitue son enfance avec une bonne dose de surréalisme, et s’amuse lui aussi à mêler l’imaginaire et le fantasmagorique au réel.

Mais vous pouvez aussi aller voir :

Summer, une romance sensorielle et contemplative entre deux adolescentes sur fond de voltige aérienne, recommandée par Jimmy.

Umrika, pour prendre du recul vis-à-vis de la mondialisation. Alors que la Guerre froide s’achève et la pop culture s’envole, l’obsession de l‘American way of life gagne tout le monde… mais n’a – forcément – pas les mêmes implications et le même sens quand on vit en Inde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s