Les sorties du weekend (6)

Cette semaine notre regard et nos papilles se tournent vers New York : la sortie aux Etats-Unis de Mistress America, pétillante comédie de Noah Baumbach et Greta Gerwig, nous donne des envies de pancakes dans le Lower East Side et de lobster roll à Dumbo, une vraie bouffée d’air frais au rythme enjoué qu’on attend en France avec impatience. D’ici là, pour assouvir votre soif de Brooklyn hipsterisé, on vous conseille d’aller voir le précédent film du même réalisateur, toujours en salles : While We’re Young.

Lara-While-Were-Young

L’annonce de la sélection du 53ème New York Film Festival il y a quelques jours a également éveillé notre appétit, avec des hors d’œuvres d’Hou Hsiao Hsien, Todd Haynes, Apichatpong Weerasethakul, Steven Spielberg, Danny Boyle, Nanni Moretti, Hong Sang Soo, Jia Zhang Ke et bien d’autres. Ce week-end, pour rester dans le New York state of mind, tout en appréciant les richesses dont recèle Paris, on vous recommande très très fortement d’aller faire un tour vers la Manufacture 111. C’est la deuxième édition d’une initiative gourmande et cinéphile, organisée par ce temple du Street Art dans un garage désaffecté, qui avait intrigué le public pendant quelques semaines en 2013 dans le 20ème arrondissement. Revenue de façon permanente, la Manufacture 111 devient un lieu festif de création, d’expositions, de concerts et de détente. Entre autres initiatives urbaines, cet espace propose tous les samedis du mois d’août les soirées Ciné-Food, la projection d’un bon film en accord avec des spécialités locales. La semaine dernière, Cuba était à l’honneur avec Buena Vista Social Club. Cette semaine c’est au tour de New York, avec le documentaire HBO Banksy Does New York, qui suit la folie suscitée par un jeu de piste organisé dans tous les quartiers de la ville. Ce documentaire, majoritairement constitué d’images d’utilisateurs, s’attache à décrire l’effervescence collaborative autour de cette figure phare de l’art urbain, jonglant entre humour, poésie et politique. Pour accompagner ce voyage, burger, patate douce, sundae coco-verveine et cocktails seront là pour vous combler.

1433647910120-jpeg

Dimanche, on part explorer une partie plus sombre de New York, celle du Manhattan Detention Center, dans le court-métrage The Tombs, diffusé au Festival Black Movie où ont lieu plusieurs projections de courts et longs-métrages, entre ateliers DIY et concerts. La manifestation met à l’honneur le cinéma afro-descendant à la Bellevilloise, une ancienne coopérative transformée en centre culturel pluridisciplinaire au dancefloor déchaîné (chouette endroit, et gratuit).

Enfin, dernier petit détour dans notre périple newyorkophile par la Maison des Etats Unis, où sont exposées les œuvres de Philippe Lévy-Stab, qui raconte New York à travers le jazz et ses figures les plus marquantes. Des vues et des portraits très cinématographiques de New York à contempler dans l’exposition Jazz, the sound of New York. (gratuit aussi)

news_32260_0

« Si le jazz est un cri, c’est celui de New York »

Enfin, pour compléter l’expérience, on vous suggère quelques films à louer sur vos plateformes VoD :
Il était une fois en Amérique, l’épique film de gangsters de Sergio Leone, disponible sur Itunes
Shadows, premier film de John Cassavetes qui révolutionna le cinéma américain, disponible sur Itunes
Birdman, le dernier film complètement débridé d’Alejandro Gonzalez Iñarritu, disponible sur Canalplay VOD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s