Les sorties du weekend (10)

Ce weekend ont lieu les journées du patrimoine. Difficile d’énumérer la longue file des activités possibles et imaginables puisque quasi TOUS les établissements culturels se mettent au diapason. Si vous êtes fans de cinéma et que vous vous trouvez à Paris, ne manquez pas : le musée Gaumont qui n’ouvre ses portes qu’une fois par an lors de ces journées ; les ateliers de la cinémathèque Robert-Lynen de la ville de Paris (qui est d’ailleurs concernée par un projet de restauration dans le budget participatif de la ville) réalisés par l’école des arts de Cergy autour du montage de l’image et du son ; la Cinémathèque française, qui en plus de ses traditionnelles visites commentées du bâtiment, mettra la bibliothèque du film à l’honneur à travers un parcours sur le thème des métiers du cinéma aujourd’hui, entre argentique et numérique ; les ciné-concerts de la fondation Jérome Seydoux-Pathé dans le XIIIème arrondissement, et bien d’autres.

Cinémathèque

Et pour ceux qui veulent s’éloigner un peu de la capitale, le CNC ouvre ses portes à Bois-d’Arcy pour une visite commentée autour du thème de la conservation des films ; le nouveau cinéma Méliès ouvre ses portes à Montreuil et propose pour l’occasion une incroyable programmation pour tous, pleine de rencontres et d’avant-premières exceptionnelles ; le cinéma de l‘espace 1789 à Saint-Ouen propose une visite qui vous contera l’histoire du cinéma à Saint-Ouen, suivie par un atelier sur l’optique puis une projection, sans oublier les cinéma de Nogent-sur-Marne et d’Aulnay-sous-bois qui vous mèneront dans leurs coulisses…

Seoul

Pour ceux qui veulent éviter la foule de ces événements, vous pouvez toujours vous retranchez dans les salles obscures de nos salles préférées qui ont une programmation de rêve. D’abord au Forum des images qui ouvre sa programmation 2015 en faisant le portrait de Séoul, une ville hypnotique. On vous y conseille Guns & Talks samedi à 14h30, réalisé par Jang Jin, maître de la comédie noire coréenne dont les films sont pour la plupart inédits en France, puis Breathless à 16h45, premier film coup de poing d’Yang Ik-june sorti en 2009. Et ensuite à la Cinémathèque, pour y voir toujours le cycle Peckinpah, mais également une programmation consacrée à Matthieu Amalric avec notamment Fin août, début septembre d’Olivier Assayas dimanche à 17h30, suivi par la Question humaine de Nicolas Klotz à 20h.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s