Art Ludique – Le Musée : une autre façon de découvrir l’animation

Après Pixar, 25 ans d’animation, L’art des Super-héros Marvel, Dessins du Studio Ghibli, Aardman, l’Art qui prend forme et L’Art dans le Jeu vidéo, c’est au tour des studios Blue Sky de débarquer au Musée Art Ludique. Occasion pour nous de vous présenter le lieu et son histoire, avant d’aborder le parcours de l’exposition actuelle.

Des spécialistes passionnés à la tête du musée

Créé en 2013, ce musée a été imaginé et conçu par Jean-Jacques Launier et son épouse Diane, qui en sont respectivement Président et Directrice générale.
Passionnés par les dessins animés et l’animation depuis des années, ils avaient déjà fondé en 2003 la galerie Arludik, installée à Paris sur l’Île Saint-Louis. Ce fut la première galerie au monde à exposer et vendre des dessins originaux issus de la bande dessinée, du jeu vidéo, des mangas, du film d’animation et du cinéma. Nous avons pu y voir par exemple une exposition sur Alice aux pays des merveilles pour la sortie de l’adaptation de Tim Burton en 2010 :

51688245

Ils réitéreront d’ailleurs l’expérience à partir du 27 mai avec une nouvelle exposition dédiée à Alice, ici pour le second opus – De l’autre côté du Miroir – à l’occasion de sa sortie au cinéma le 1er juin 2016.
Les Launier sont aussi les concepteurs et organisateurs de l’exposition Miyazaki-Moebius qui a eu lieu au Musée de la Monnaie de Paris en 2005, et de nombreuses expositions telles que L’âge de Glace à La Baule, l’art de John Howe pour Le Seigneur des anneaux, mais aussi Hommage à Toy Story à Angoulême ou L’art de Moi Moche et Méchant à Annecy.
Enfin, la Cité de la mode et du design, située sur les rives 13ème arrondissement, quartier résolument tourné vers l’innovation, s’impose par son architecture avant-gardiste et iconique comme LE lieu parfait pour l’univers de l’animation.

Quand passion rime avec vocation

Au-delà du partage d’une passion, ce musée a pour vocation d’abolir les frontières entre bande dessinée, manga, jeu vidéo, cinéma live action et film d’animation. Pour ce faire, l’Art Ludique valorise les œuvres des créateurs d’univers qui ont marqué notre imaginaire et influencent notre culture contemporaine.
Les dessins, peintures et sculptures réalisés par les plus grands studios d’animation, les dessinateurs de Super Héros, les designers de décors de films ou de personnages de BD disposent donc désormais d’un véritable lieu d’exposition dédié à ces créateurs, dont les productions sont admirées dans le monde entier.
Grâce au succès phénoménal de ces productions issues des industries créatives, l’Art Ludique est aujourd’hui une des uniques passerelles entre le grand public et l’art contemporain, permettant de faire découvrir à une large audience familiale et trans-générationnelle la dimension artistique qui est à l’origine des œuvres qui nous font rêver.

102078633_o

Ces expositions, en plus de faire découvrir à son public la dimension créative et artistique permettent aussi de se familiariser avec les nouvelles technologies numériques utilisées par les artistes d’aujourd’hui, allant du film d’animation au jeu vidéo.
Le jeu vidéo d’ailleurs est encore difficilement reconnu aujourd’hui comme une oeuvre en tant que telle par la majeure partie des gens ; souvent vu comme un divertissement, un exutoire avec une portée artistique moindre vis à vis des films d’animation. Leur permettre d’investir ces lieux est aussi une forme d’engagement pour sa légitimation.

Notre avis sur l’exposition Blue Sky

Véritable immersion dans les univers des films, que ce soit à travers les œuvres présentées ou même la scénographie même de l’exposition. On est emporté dans un tourbillon de couleurs et de mouvements à travers les différentes étapes de création.

5_1_8_expo-art-blue-sky-studios-concept-art-rio-2014

On a de quoi s’extasier pendant des heures devant les centaines de dessins, croquis, concept arts, recherches, character designs, storyboards, illustrations, œuvres créées par des dizaines d’artistes tous plus talentueux les uns que les autres, pour plusieurs d’entre eux issus du monde de l’illustration, à l’instar de Peter De Sève, créateur du célèbre écureuil à dents de sabre et auteur de nombreuses couvertures du New Yorker.

buzz-photo-56c326ec795fc

Le parcours de l’exposition a l’avantage indéniable d’être ponctué de nombreuses vidéos explicatives sur l’organisation de la production d’un film d’animation et certaines étapes du processus de création. L’Art Ludique n’hésite pas d’ailleurs à dépasser du cadre du fonctionnement du studio afin de nous apporter d’autres éléments. Par exemple, dans le cadre de L’âge de Glace, le musée a opté pour une parenthèse philosophique autour de notre écureuil préféré, en expliquant la symbolique de sa quête intemporelle pour sa noisette.

Vover_scratch_171150

Ce que cette exposition nous transmet avant tout sur les studios Blue Sky, c’est sans doute l’idée que leur travail est fondé sur des expérimentations. Cela passe d’abord par leurs inspirations : pour Robots par exemple, on apprend que les studios se sont directement inspirés des objets mécaniques de la vie de tous les jours pour composer leurs personnages. Une portière de voiture par-ci, un ressort par là, une cuisinière vintage d’un côté, un moteur de bateau de l’autre…
En découvrant les différentes versions de croquis réalisés dans leurs recherches de personnages (notamment pour L’âge de Glace et Rio), on peut voir la manière dont ils créent par essais successifs, en suivant leurs intuitions, dans un processus de réécriture continuel.

On comprend aussi que les dessinateurs et créateurs de ces films d’animation travaillent en communion pour créer chaque univers. Lorsque l’on découvre les fresques de nature pour Epic, on apprend par exemple que chaque décor n’est pas l’oeuvre d’une seule personne mais correspond à plusieurs traits passés les uns après les autres, les uns par dessus les autres, et donc que chaque décor est le résultat d’un travail de plusieurs mains.

CeYvJrjWIAATKps

On reste malheureusement un peu sur notre faim parfois face à ces dessins et sculptures dits « préparatoires », prémices d’un long travail pour arriver à un film abouti et prêt à être diffusé en salles. On voit les croquis de création des univers, des décors, des personnages mais pas leur incarnation, qui est justement une facette particulièrement intrigante et intéressante. L’animation en fait !

Que ce soit à travers Scrat ou avec Blu le perroquet de Rio, le travail sur l’anthropomorphisme est particulièrement bluffant. Attitudes, regards, ou même gestuelle : ces personnages à poils ou à plumes sont fortement humanisés pour susciter notre identification. Dans l’extrait qui suit par exemple, le travail sur l’état de stress de Blu est tout simplement incroyable. Sa respiration haletante donnant des soubresauts à sa poitrine, la façon dont ses plumes ondulent et semblent changer de matière : ce sont ces petits détails que j’aurais souhaité découvrir et comprendre dans leur processus de création.

La construction des scénarios et des dialogues n’est pas non plus expliquée. Même si la thématique de l’Art Ludique est avant tout l’animation, c’est peut être ce qui manque à cette exposition pour être parfaite.

Pour finir sur une note positive (qui correspond d’ailleurs à la dernière partie de la visite), cette exposition nous offre en avant-première les croquis, dessins et peintures en aquarelle créés pour le prochain film des studios Blue Sky : L’Âge de glace : Les Lois de l’Univers. On peut ainsi découvrir avant tout le monde – et avant même la sortie du film – leurs inspirations pour créer la suite de la saga.

20160409_171719

Même si certaines facettes dans le processus de création des studios Blue Sky peuvent manquer, on ne peut que conseiller ce lieu et ses nombreuses expositions. En effet, Art Ludique le Musée reste un lieu atypique et dévoué à l’animation qui nous entraîne vraiment dans ce monde si peu exposé. La particularité de ce musée reste son inscription dans une ambiance ludique, replongeant petits et grands dans les différentes œuvres qui les transportent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s