Moundir et les apprentis aventuriers : Le meilleur du pire

Les concepts d’émission n’ont de cesse d’évoluer au fil du temps. En France par exemple, l’indétrônable Koh Lanta a vu son concept poussé plus loin avec The Island, où il n’y a qu’une seule règle : survivre. Pas d’équipes, ni d’épreuves ni de gain, juste une aventure plus hardcore et sans aide extérieure. Notre légendaire Loft Story, première télé-réalité à la française, a elle aussi dérivé vers des Secret Story avec le même principe d’enfermement des candidats pendant des semaines, en y ajoutant des missions et secrets à découvrir.

Plus récemment, la télé-réalité a carrément pris un nouveau tournant : créer le buzz à tout prix. Et cela passe par des disputes non-stop entre les candidats, des crises de jalousies, beaucoup de fautes de français (elles sont même obligatoires), un manque de culture générale assumé et la création de couples en moins de 24h (qui bien entendu se déchirent, se trompent et se reforment indéfiniment les uns avec les autres, en essayant toutes les combinaisons possibles).

Les Marseillais et les Ch’tis sont à ce jour les télé-réalités par excellence qui incarnent ce concept. Même si camouflés sous une pseudo mission de « réussir des jobs dans leurs domaines de prédilection » dans les quatre coins du monde où on les envoie, il est clair que ce n’est pas la raison qui nous pousse à les suivre durant des semaines.

Aujourd’hui, ce que l’on remarque de plus en plus également, c’est le mélange de différents concepts au sein de la même émission, pour le meilleur et pour le pire. Par exemple, Un Dîner presque Parfait et La Nouvelle Star ont donné Mon voisin est un chanteur (gros bide qui n’a duré que deux semaines), un concours de chant « amateur » qui se passe à la maison, et avec une notation similaire au concours culinaire que l’on connait bien.

C’est cette volonté de propulser les concepts d’émission encore plus loin qui a poussé W9 à proposer Moundir et les apprentis aventuriers à ses téléspectateurs depuis la fin du mois de mai. Le principe : un Koh-Lanta avec 12 candidats -majoritairement des anciennes stars de la télé-réalité et quelques anonymes- qui débarquent en Thaïlande pour une vingtaine de jours et s’essayent à la survie en milieu (presque) hostile. Au casting « people », on retrouve Aurélie (L’île des vérités, Les Anges), Manon (L’île des vérités), Hillary (Les Ch’tis), Julien (Les Marseillais) et Rémi (Secret Story 9, Les Marseillais South Africa).

ob_23ba05_0232015a08430580-c1-photo-moundir-et-l

Plus besoin de présenter Moundir, un ancien de Koh Lanta, qui a participé à sa saison 3, puis à deux éditions spéciales de l’émission : Le Retour des Héros et La Nouvelle Edition. Avec ses 62 jours de survie sur des territoires déserts, il est clair que Moundir peut être considéré comme un vrai aventurier.

CjdMdgKWYAAfFS6

Mais qu’en est-il de ses apprentis ? Que vaut vraiment ce Koh Lanta version les Marseillais ?

Une émission qui ressemble (trop) à Koh Lanta…

On y retrouve les mêmes épreuves :

Sans titrdddde

Le même collier hautement convoité :

Sans titgertrtre

Et la même configuration pour sa cérémonie d’élimination avec dépouillement des votes faits sur du parchemin :

EXCLU-Moundir-et-les-aventuriers-W9-ressemble-trop-a-Koh-Lanta-selon-TF1_news_full

… mais sans vrai enjeu de survie

Un supermarché remplace désormais la chasse et la pêche : cette épicerie qui n’est sensée être accessible qu’une fois par semaine (mais qui au final ouvre ses portes tous les deux jours) rend la survie particulièrement difficile pour les candidats… De plus, au-delà des aliments de base (riz ou lentilles), on peut y faire l’acquisition de paquets de chips, ketchup, pizza, poulet rôti, hamburgers et même de matelas deux places !

CjKG6ZiWgAAtt9n

En dehors du supermarché, les candidats ont aussi la possibilité de récolter des fruits aux abords de leur campement. Mais bizarrement, mis à part le premier jour où on les a vus trouver un tas de bananes prédécoupé et négligemment posé au pied d’un bananier, nous ne les avons jamais revus en expédition. D’où viennent donc ces cocos et autres ananas juteux qui les attendent le matin pour le petit dèj ? Mystère et boule de coco…

CjOfSkGWEAAR7Im

Pas de camp à construire ou de nuits à la belle étoile, mais de vraies cabanes avec portes, fenêtres et terrasses avec vue sur mer les attendent dès leur arrivée. Les vacances quoi !

CjKGwZ2WsAA0Bx0

Bien sûr, des feux ultra précieux  apparaissent comme par magie au petit matin. Les cinq allumettes reçues en début de jeu (une par équipe) sont censées les dépanner en cas d’URGENCE, si jamais leur feu venait à s’éteindre durant les 20 jours d’aventure. Pourtant, il est clair que le feu ne tient jamais 24h, et que les candidats doivent le relancer sans cesse (les 5 allumettes ne devraient-elles pas être épuisées depuis longtemps ?). La solution : le feu n’est plus réalisé sous nos yeux, mais déjà en route au réveil des joueurs, avec l’un d’entre eux sur place qui annonce « cette nuit j’arrivais pas à dormir alors je me suis levé à 4h du mat’ et je l’ai fait tout seul ». Bien-sûr…

Cjy7C_cWgAAmPFl

À la grande différence des candidats de Koh-Lanta, les apprentis aventuriers ne semblent pas être (si) coupés du reste du monde. Grâce à Snapchat et Instagram, sur lesquels ils ont posté des photos d’eux pendant l’émission, il est clair que leurs téléphones portables les attendaient bien sagement dans leur hutte, une fois les caméras éteintes…

Sans egbnezsôfgitrdfdddde

Des playboys et des bimbos en guise de candidats

En terme d’aventuriers, on a droit à des garçons qui ne pensent qu’à draguer et « choper » la plus belle fille de la plage (toujours de manière subtile) :

CjKSfytWUAYF-J7

Quant aux filles, elles font primer la beauté à la survie. Après une entrée remarquée sur la plage, en mode fashion week, maillot de bain paillettes, sac à main et chaussures à talons, on leur demande de ne garder qu’un objet de leur valise. Pas d’hésitation : c’est le MAQUILLAGE ! Chapeau.

XVM33d4749c-2188-11e6-b5a8-013665c2aa68

Résultat : du grand n’importe quoi

Au final, les candidats pensent plus à se mettre en couple qu’à survivre. En guise d’illustration, les quatre couples suivants sont le résultat de trois jours passés sur la plage. TROIS JOURS.

kiss

On assiste plus à des coups bas qu’à de l’entraide. Par exemple, au lieu de s’unir pour garder le feu en vie, les équipes préfèrent éteindre celui de l’équipe adverse.

Sans titrdfdddde

Les candidats font les pitres pour épater la galerie pendant une épreuve décisive. Julien, le candidat des Marseillais, est en effet incapable de faire tenir une noix de coco dans une catapulte et préfère en rire avec les autres pendant l’épreuve chronométrée.

Vous l’aurez compris, entre Koh Lanta et les Marseillais, c’est la télé-réalité et tous ses codes qui ont largement pris le dessus sur le côté aventure et survie. Après tout, nous étions prévenus :  Moundir lui-même a décrit cette émission comme « une comédie d’aventure de l’absurde ». S’agit-il au final d’une énorme parodie des jeux d’aventure ? Pour avoir repéré aussi aisément tous les rouages mal camouflés de la production, il semblerait presque qu’elle ne cherche même plus à cacher le fait que les jeux sont tronqués….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s