La rédaction

Manifeste des indexateurs

L’arrivée de Netflix sur le marché français aura permis de mettre en lumière une activité méconnue : l’indexation. Depuis chez lui, chaque fan peut renseigner son contenu préféré pour que les données soient traitées par des machines, permettant ainsi à la plate-forme de mettre en relation films et futurs fans qui s’ignorent. Saviez-vous que cette pratique existait également chez nous ? Et à la différence des nouveaux sites qui s’appuient sur une communauté d’utilisateurs, Spideo a ouvert la voie à la création d’un métier tout neuf, celui d’indexateur, conscient que tout travail mérite salaire. Oui, en 2016, des gens sont payés pour regarder des films.

Spideo Club est notre blog et notre voix. Plus qu’un énième site sur le cinéma, il s’agit d’un espace pour vous faire découvrir le quotidien de ceux qui passent leur vie à bouffer du programme. Car oui, nous voyons TOUT ce qui est disponible en VoD. Du dernier spectacle de Jean-Marie Bigard au film d’auteur tourné en mini-DV en passant par les pires spots sur le kitesurf, nous avons une vision d’ensemble de la production existante (et ça n’est pas toujours joli). Nous utilisons notre blog tour à tour comme un exutoire, un carnet de bord d’un métier en voie d’apparition, un endroit où faire de la propagande pour nos petites découvertes, un forum de nos questions existentielles. On s’y plaint joyeusement, bien sûr, mais on souhaite aussi y échanger avec passion et apporter notre regard un peu décalé. Spideo Club c’est donc le projet de deux équipes, l’une calée en ciné et l’autre branchée télé, qui vous invitent à embarquer avec elles sur l’océan de l’audiovisuel.